CONVERSATION entre Emma Riviera & Pascal Reydet

Samedi 5 novembre 2022


CONVERSATION

entre Emma Riviera & Pascal Reydet

Samedi 5 novembre 2022

Exposition HISTOIRES DE DIJON ET DE BOURGOGNE


> Pascal Reydet <

Pascal, cheminot à la retraite, a toujours fréquenté les gares et les trains. Enfant, il rêvait de devenir chef d’une toute petite gare avec un trafic suffisamment faible pour y installer un laboratoire photographique et agrandir ses photos entre deux trains. Pendant sa vie de cheminot consacrée aux trains, aux voyageurs, aux marchandises, il s’est plutôt occupé de grandes gares mais la poésie du ferroviaire ne l’a jamais quitté. Il aimera toujours les salles des pas perdus, les « quartiers de la gare », les cours marchandises, les postes d’aiguillage, les villes ferroviaires, les ateliers de locomotives, les lézards qui courent dans le ballast et les histoires de cheminots.

> Emma Riviera <

Emma Riviera est née en 1995 à Paris. Elle vit et travaille entre Marseille, Arles et Paris, France. Dans le cadre de la résidence d’été des Ateliers Vortex, Emma Riviera est allée explorer les territoires de la Bourgogne pendant deux mois. Au gré de ses rencontres, elle a retranscrit les histoires racontées, collecté des objets et réalisé des photographies. La pratique de la photographie d’Emma Riviera se concentre autour de la notion de rencontre, que ce soit avec un sujet ou un spectateur. L’artiste saisit l’instant de la rencontre pour le distordre, l’accorder à sa vision et à sa subjectivité. L’ambiguïté est présente, l’étrangeté, l’humour aussi. Son approche est intuitive, elle laisse le hasard et l’inattendu survenir, cru et nu. L’artiste explore ainsi la frontière entre la norme et la marge pour faire surgir du quotidien son étrange puissance.


> Accédez à la conversation <

Lien vers l’exposition <


Crédit photographique : © Les Ateliers Vortex, 2022

CONVERSATION entre Linda Sanchez & Christophe Thomazo

Samedi 11 juin 2022


CONVERSATION

entre Linda Sanchez & Christophe Thomazo

Samedi 11 juin 2022

Exposition RAYON


Christophe Thomazo

À la croisée de la géologie et de la biologie, de l’étude du vivant et de la roche, Christophe Thomazo cherche à établir la « signature » de chaque morceau de notre planète pour tenter de découvrir ce qu’il s’est passé à une période encore méconnue, entre – 3,5 et – 2 milliards d’années.
En 2008, Christophe Thomazo a soutenu une thèse en Géochimie à Paris 7. Réalisée à l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), sous la direction de Pascal Philippot, elle portait sur la caractérisation des environnements et de la vie primitive sur Terre. Après un post-doc à Münster, en Allemagne, dans le laboratoire du professeur Harald Strauss, ce spécialiste s’est installé à Dijon où il est devenu maître de conférences et chercheur au sein du Laboratoire Biogéosciences de l’Université de Bourgogne. Il est également chercheur au CNRS et membre junior de l’Institut Universitaire de France.

> Linda Sanchez <

Depuis plusieurs années, Linda Sanchez développe un travail plastique entre sculpture, installation, dessin et vidéo. De l’horizontalité d’un plan d’eau à la trajectoire d’une chute, de la liquidité du sable à l’élasticité d’un liant, elle observe des phénomènes existants, les déplace, ajuste leur échelle, leur corrélation, leur durée. Les notions de hasard, d’ordre, de chute et de rapport au temps alimentent sa pratique.
Ses oeuvres fixent le mouvement dans la matière, l’écrivent, le mesurent ou le transcrivent. Procédés, opérations, mécaniques et systèmes sont autant de modes de fabrication qui trouvent leur équivalence dans le langage de l’artiste. Son rapport à l’énonciation sous-tend, comme un script, un rapport non autoritaire au matériau en mouvement.

> Accédez à la conversation <

Lien vers l’exposition <


Crédit photographique : © Les Ateliers Vortex, 2022