SURPRISE PARTY

samedi 24 septembre 2022

 

SURPRISE PARTY – 10 ANS !

Événement
samedi 24 septembre 2022

> Sabotage <
> Nicolas Thirion <
> Émile Omar <
> Alcor<
> Chéri Chérie <
> Why Note • Ici l’Onde <
> Zutique productions <

 
 
Avec les surprises de :

 

– SÉLECTA SABOTAGE –
 
Sabotage est animé, depuis sa création en 2003, par la volonté de défendre les musiques actuelles indépendantes. Collectif d’artistes à ses débuts, la structure s’est rapidement consacrée à l’organisation de concerts à Dijon et du festival MV.
Ça mitraille sec, édition spéciale Vortex « J’ai dix ans » : mauvais goût assumé et gestes techniques de haute volée ou comment les zigues de Sabotage tentent de manière peu orthodoxe un passement de jambes impossible entre Cheba Yamina, The Cramps et Paolo Conte. Un maraboutage en règle des Ateliers vortex.

– PERFORMANCE AU MAGNÉTONIUM – NICOLAS THIRION –
 
« Les choses de la vie, les trompettes de la mort »
Production Why Note . Ici l’onde
 
Le magnétonium est un dispositif hybride entre un instrument de musique et un système de diffusion sonore (un acousmonium, orchestre de haut-parleurs), constitué de huit à douze magnétophones portables avec variateurs de vitesse. Une sélection préalable de cassettes de musiques, de voix, de bruitages, de sons… des loop-tapes et différents objets sonores – mini synthés, métronomes, boites à musique. Des microphones qui se promènent sur et autour des magnétophones pour une amplification spatialisée. Des pédales d’effets. Le magnétonium permet de réaliser des performances lives, composées ou improvisées, à mi-chemin entre DJing lo-fi et performance de musique concrète/électronique live. Nicolas Thirion utilise toutes les ressources et les modes de jeux des magnétophones (variations de vitesse et de hauteur, avance et retour rapides, cuts, filtrages…) et des microphones (distance/volumes, jeux de stéréo…). Les choses de la vie, les trompettes de la mort est une première pièce sonore en cinq parties, pour laquelle Nicolas Thirion s’entoure d’invités de marque comme Phil Collins, John Cage, le bio-énergéticien Désiré Merrien ou encore Jean-Paul II.

– SET TROPICAL – EMILE OMAR –
 
Zutique Productions
 
Ex-programmateur musical de Radio Nova, Emile Omar partage désormais son temps entre son groupe Roseaux, son label Fanon Records, le conseil et l’habillage sonore pour des lieux et le deejaying. Aux platines, par sa collection unique de vinyles, ses compilations et sa soirée Tropical Discoteq depuis plus de 10 ans. Il incarne une des références de la musique Afro-Antillaise d’hier à aujourd’hui en France. Passionné de musique, issu de l’école Nova, il a profité du 1er confinement pour créer sa propre web radio 100 % musicale : Milo Radio, composée d’une flotte de près de 7 000 titres tous azimuts. Une véritable odyssée dans les époques et les styles… Émile Omar est un chercheur d’or, un dénicheur de nouveautés, de pépites oubliées… classiques, instantanés…
 
– ALCOR (N’EST PAS UN DJ) –
 
En décembre 1982, lors de son premier DJ set, il arrive à caler L’aventura de Stone & Charden avec Beat It de Michael Jackson ; de là s’ensuivra une carrière que nous connaissons tous. À Vortex, il est le fidèle pousseur de disques lors des « Apéro Multiples » et il viendra fêter cet évènement avec un set dont lui-même ignore encore tout.
 
– CHÉRI CHÉRIE –
 
Aurore-Caroline Marty et Romuald Jandolo
 
Entre le ravissement des contes de fée et l’oratorio des soap-opéras, Chéri Chérie est à l’image du couple immobilisé dans son auto tamponneuse se galochant au milieu des sunlights et de la musique racoleuse.
Rien ne compte autour d’eux, tout dure.
Dans cette archéologie de la fête et du spectacle, le duo déploie son énergie métamorphe dans un monde ténébreux et flamboyant, grotesque et héroïque, divin et profane construisant peu à peu la scène hallucinée.
L’amour, qui rend certains aveugles, ouvre ici par le collectif Chéri Chérie la perception d’un autre monde, celui de tous les possibles.


> Événement facebook <


Photographies: © Les Ateliers Vortex, 2022

Conception graphique: © Atelier Tout va bien

PERFORMANCE – RUN

samedi 17 septembre 2022


RUN

Performance
samedi 17 septembre 2022

Dans le cadre des Journée Européennes du Patrimoine 2022

> Nicolas Virey <
 
 
Performance sonore, Nicolas Virey, vielle et Émilie Labrégère, course à pied

Avec le soutien de Why Note • Ici l’Onde

 
« Run » est une performance de trente minutes entre un vielliste et une runneuse qui se joue de ses pas de course pour créer des sons, des rythmes en dialogue avec le joueur de vielle. La vielle est d’abord un instrument médiéval, traditionnel et populaire qui appelle à la danse. Ici, elle invite à la course par une proposition sonore débridée. La vielle est trafiquée, ou plutôt augmentée, donnant lieu à des registres sonores qui dépassent ceux qu’on lui connaît habituellement. La vielle est connue pour ce son « bourdon », elle habite l’espace, oriente le sens, tantôt sombre, tantôt lumineux et donne ainsi la couleur à la course.
 
La runneuse s’engage alors dans une course sonore et percussive, sondant l’imaginaire de celui qui regarde. Son rythme, lent, rapide, saccadé, sur le sable, dans la neige, dans l’escalier, sur un trottoir, dans la forêt, en proie à la fuite, surprise par un retard, dans l’exercice de l’ascension d’un mont, sont autant d’images à explorer. La runneuse évolue sur un socle carré d’un mètre, en surplace, à des rythmes différents, dans des ambiances diverses et avec des chaussures qu’elle changera progressivement, outils d’expériences sonores également : courir en talons aiguilles ne produit pas la même chose qu’en baskets ou en Moon Boots !
 
 

> Événement Facebook des Journées du Patrimoine <


Photographies: © Why Note • Ici l’Onde, 2022

PERFORMANCE – FINISSAGE IN TWO III

samedi 12 février 2022


BARBE À PAPA

Performance
samedi 12 février 2022

 
 
BARBE À PAPA de Nicolas Laura Graff
& Violence Humbert-Segard

 

« La barbe à papa est une confiserie élaborée à partir de sucre, le plus souvent teinté à l’aide de colorant alimentaire.
 
Elle est imaginée par William Morrison, dentiste, et John C. Wharton, confiseur, à Nashville au Tennessee en 1897. Ceux-ci inventent une machine pour réaliser un filage de sucre cristallisé qui, une fois enroulé autour d’un bâtonnet, forme une masse touffue dont l’aspect fait penser à du coton. Leur idée est ainsi de créer une gourmandise aérée qui contienne peu de sucre, mais dont les portions sont relativement grandes.
 
Le simple fait de manger de la barbe à papa représente une attraction qui fascine aussi bien les enfants que les adultes. Celle-ci est à la fois douce et collante, devient croustillante au contact de la salive et fond presque instantanément dans la bouche. »
 
Nicolas Laura Graff
& Violence Humbert-Segard
 
 

> Événement Facebook <

> Télécharger le communiqué de presse <

> Lien vers l’exposition <


Photographies: © Cédric Barbe, 2022

LA QUINZAINE DE L’ART CONTEMPORAIN

15 – 30 mai 2021

 

La Quinzaine de l’Art contemporain

Événement
15 – 30 mai 2021

> Réseau Seize Mille <

Les Ateliers Vortex présentent l’exposition « Hypercontrôle » d’ANTOINE NESSI à l’occasion de la Quinzaine de l’Art Contemporain 2021.

«Dans mon travail de sculpteur je m’intéresse aux formes productives, c’est à dire les outils et les machines qui produisent ce qui nous nourrit, nous équipent… (…) En partant du postulat que ce que nous fabriquons nous fabrique en retour, j’imagine des usines et des lieux de production dont le produit final est l’être humain. »

À découvrir en ligne pendant l’exposition, 7 mai au 19 juin 2021.


> Événement Facebook <

> Lien vers l’exposition <

> Atelier en ligne <


Conception graphique: © Atelier Tout va bien, 2021

LA PASSANTE

samedi 26 septembre 2020

 
.hts://www.youtube.com/watch?v=t4R4iy1kbBE&feature=youtu.

LA PASSANTE

Performance
samedi 26 septembre 2020

> Sanja Todorovic <

Les Ateliers Vortex ont convié l’artiste Sanja Todorovic à réaliser une performance inédite, intitulée La Passante. Cet événement fait suite à une invitation de Why Note, sur une thématique arts visuels et créations sonores, avec le soutien du Consortium Museum.

« Une barre centrée sur un podium circulaire est cernée par quatre ou cinq enceintes et autant de thérémines reliés entre eux. Cette connexion produit des sons continus actionnés et modulés par le corps qui évolue sur la barre centrale.
Assignées à fabriquer des sons hybrides, les machines font écho au corps en mouvement.
Dans un paysage industriel, l’inévitable manque de certitude résonne dans un crescendo sonore étiré, à la conquête d’un espace poétique. »

Sanja Todorovic