Psychologie des relations familiales

Beaucoup il semble que la famille soit simple, mais ce n'est pas le cas. Peut-être que la famille est simple à créer suffisamment d'amour, mais la continuation, l'existence familiale, le maintien du feu de l'amour, l'éducation des enfants est déjà plus difficile. Après tout, dans la vie, il y a beaucoup de problèmes, de malentendus, tout ce qui était auparavant axé sur une personne et s'appelait "je", maintenant, il s'applique à toute la famille et appelé "Nous". C'est une grande responsabilité et vous devez penser que tout le monde, naturellement, c'est difficile, mais il est nécessaire de surmonter à nouveau ensemble, et pas une seule façon, c'est l'essence de la famille.
Relation entre les nouveaux mariés
C'est l'une des étapes les plus simples de la vie familiale, mais contrairement à la vie précédente que vous ne direz pas. Toutes les personnes sont différentes, un jeune couple ne fait pas exception et le début d'une vie commune sera difficile, puisque chacun a ses propres habitudes et leur préférence. Les difficultés peuvent être Nemeryan au moins en quelque sorte à réduire leur quantité, recommander "assis à la table de négociation" et discuter de certains problèmes observés pour les éviter à l'avenir.
Peu importe comment parfois je ne voulais pas rester seul avec vous, les psychologues recommandent vivement de ne pas fermer et discuter de leurs problèmes avec leur moitié, cela facilitera le destin des deux.
Pour que la relation soit forte et que le nombre de querelles et de malentendus a diminué, les psychologues recommandent parfois de «se reposer» les uns des autres, cela semble un peu étrange, mais tout le monde a besoin d'un espace personnel. Au moins une fois par mois, cela vaut une pause les uns des autres.
Parentalité
Cette question inquiète les couples, à la fois avant l'émergence des enfants et après. Enfants - Il est toujours difficile, car il est sur les parents que la responsabilité se bloque pour qui leurs enfants seront - généralisés, mais c'est en partie.
La première question que les jeunes parents demandent - est-il possible de battre l'enfant, punir? La réponse n'est pas unanime, car elle dépend de la situation particulière, mais il est parfois nécessaire de punir les enfants, il régule leur comportement. Il convient de noter que sur les petits enfants de 6 à 7 ans, il ne sert à rien de crier et de punir, dans la plupart des cas, ils ne comprennent pas ce qu'ils ont fait mal. Dans toutes les situations établies, il est recommandé d'expliquer à l'enfant la raison pour laquelle un tel comportement est inacceptable.
Pourquoi ne pas punir? Cela ne conduira à rien de bon, sauf que l'enfant ressentira la ligne tout le temps exposé par les parents et s'efforcera de la prendre. Il ne devrait y avoir aucune confrontation avec les enfants à communiquer, comme le renforçant les parents, la force de réponse de l'enfant renforce, quand il grandit. Ce sont des enfants qui ont soumis des punitions constantes prennent souvent de mauvaises actions, et toutes afin de prouver aux parents qu'ils ne sont pas les principaux. Ces enfants ne voient pas la frontière du bien et du mal. Conseil juridique en ligne par des avocats, choisissez votre avocat selon ses honoraires, son délai de réponse, ses compétences juridiques https://avocats.link/avocat-en-ligne/