1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

ANNELISE RAGNO

Née en 1982,
vit et travaille à Dijon.

Diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Art de Dijon, Annelise Ragno questionne la représentation du corps filmé ainsi que les notions de durée et de suspension du temps.

À travers un certain illusionnisme, l’artiste nous livre des images qui ne se laissent pas déchiffrer au premier regard et qui offrent au regardeur tout un monde d’indices à appréhender.

Elle a été lauréate du prix de la Fondation Zervos en 2012, elle a réalisé de nombreuses expositions dans des lieux tels que la galerie Premier Regard à Paris, le FRAC Haute Normandie à Sotteville-lès-Rouen, La Goulotte à Vezelay ou encore le Musée des beaux-arts de Dijon.

>www.anneliseragno.fr<

L’œuvre vidéo d’Annelise Ragno génère à la fois de l’énigme et de la fascination. Au moyen de cadrages serrés, elle filme le monde commun: sa trivialité et son habituelle invisibilité. Un terrain de recherche en prise avec le réel qu’elle souhaite bousculer en créant des passages entre l’ordinaire et l’inattendu. […] Les sujets sont finement étudiés, immobiles ou mouvants, ils s’inscrivent au cœur de chorégraphies physiques et charnelles. Les films sont courts, répétés en boucle, sans véritable début, sans véritable fin. Les repères habituels sont annulés. […] Annelise Ragno restitue des fragments du monde réel, ils sont comme suspendus dans le temps et dans l’espace. La boucle et le choix du cadrage resserré sur le sujet instaurent un trouble, un malaise ou bien une tension. Le regardeur perçoit une amorce narrative à laquelle il cherche un prolongement, une cause, un sens. Parce qu’elle s’empare d’un moment, d’un silence, d’un geste, d’un regard, d’un objet, l’artiste procède à leur extraction du monde commun. Ce qui nous semble familier est progressivement rendu inquiétant, mais aussi captivant et hypnotisant. Il s’agit alors de modifier les valeurs: physiques, temporelles, spatiales. Par l’observation attentive des mouvements, l’artiste ralentit et retient la course des actions ordinaires qui, chaque jour, nous échappe un peu plus.

— Julie Crenn, mars 2014

LÉGENDES


1
Saut
Vidéo + projection
8s en boucle – Muet
Édition de 3
Collection Frac Haute-Normandie
2006


2
Artist must be beautiful
Vue d’exposition
Musée des beaux-arts de Dijon dans le cadre
de l’exposition ONE+ONE (2011)
2008


3
Écho
Vidéo
17s en boucle – Sonore
Édition de 3
Résidence à la Maison de La Goulotte
2012


4
Ébauche du vertige
Vidéo + projection
2min 8s en boucle – Muet
Édition de 3
Résidence à la Maison de La Goulotte
2012


5
Still life
Vidéo + projection
4min 12s en boucle – Muet
Édition de 3
Résidence à la Maison de La Goulotte
2012


6
Inlassablement
Vidéo
4min 51s en boucle – Muet
Édition de 3
Résidence à la Maison de La Goulotte
2012


7
Empreinte n°1
Papier gaufré
76 x 56 cm
2013


8
Une forêt
Photographie numérique
Papier baryté contrecollé sur Dibond
100 x 66cm
Édition de 5
Résidence Maison de La Goulotte
2012


9
Parade
Photographie numérique
Papier Baryté contrecollé sur dibond
120 x 80 cm
2013


10
Ventriloque
Photographie numérique
Papier Baryté contrecollé sur dibond
120 x 80 cm
2013